News, Reflexions

La mixité, un train de retard dans le sport ?

La mixité, un train de retard dans le sport ?

La mixité, un train de retard dans le sport ?

La mixité, un problème qui commence dès les cours de récréation, on constate le plus souvent du temps, que le terrain de football encadré de buts de handball rouge et blanc se situe au centre de la cour.

Les garçons sont concentrés sur leur match et les filles de leur côté jouent à l’élastique. Le sport accentue ce phénomène en définissant l’espace et la répartition des sexes. Sur le terrain, un stade, mais encore sur la touche, du niveau amateur aux plus grandes compétitions, les sportifs hommes et femmes sont très souvent séparés.

[dt_quote type=”blockquote” font_size=”big” animation=”none” background=”plain”]En grandissant, hommes et femmes continuent à peu se côtoyer sur les terrains de sport. « Historiquement, le sport s’est construit sur cette séparation des sexes qui véhicule des stéréotypes : force pour les hommes, grâce pour les femmes », explique le Gilles Vieille-Marchiset, professeur et directeur du laboratoire Sport et Sciences sociales de l’université de Strasbourg.[/dt_quote]

la mixite un enjeu dans le sport

Cette non-mixité dans le sport, certains l’expliquent par le fait de la différence musculaire, la rapidité notamment pour la vitesse de course et par les hormones sécrétées. On sait tous que les hommes courent plus vite, ou qu’ils ont plus de force grâce à leur taux de testostérone supérieur à leur taux d’œstrogène à l’inverse des femmes.

Mais au-delà de la force la non-mixité est due aussi aux performances et donc à la notion de business. Une étude a été faite par les chercheurs de l’Inpes, sur la comparaison des records hommes et femmes depuis le XIXe siècle et il en découle d’après Andy Marc, ingénieur de recherche en STAPS que « l’écart de performance entre les hommes et les femmes s’est réduit. Mais depuis les années 90, on mesure un écart stable de 10 % sur des épreuves parfaitement comparables ». La logique des records et du business se heurte donc à la demande sociale concernant la mixité.

Le CSA se penche depuis 2012 sur cette inégalité homme/femme dans le sport et en résulte qu’il y a seulement 20 % du temps consacré aux retransmissions sportives pour les rencontres féminines. On pourrait se demander pourquoi, mais la réponse est claire : un record ou bien un chrono au 100m d’Usain Bolt est considéré comme plus spectaculaire et beaucoup plus vendeur qu’un chrono au 100m de Tori Bowie (championne du monde en titre du 100m en 10s85).

 

FOOTBALL : Chemnitzer vs Bayern Munich - Coupe d Allemagne - 1er tour - 12/08/2017

Bibiana Steinhaus – Première femme à arbitrer un match lors d’un grand championnat européen

Comme sur un ring, les femmes combattent pour la féminisation

Malgré ces obstacles les femmes comme l’ancienne joueuse de tennis Billie Jean ou encore la skieuse Lindsey Vonn militent pour la parité au sein des instances sportives, mais aussi elles encouragent le sport auprès des jeunes adolescentes et jeunes femmes (14-20 ans) où le taux d’abandon du sport est le plus fort (soit environ de 40 %).

Aujourd’hui des associations voient le jour pour la mixité dans le sport, mais pas seulement sur la mixité des pratiques sportives, mais aussi sur les emplois liés au sport qui reste très masculin notamment les emplois dans les grandes instances (26,47 % de femmes élues dans les comités directeurs des fédérations sportives).

Les associations :

Femix’Sport : en étroite collaboration avec le ministère des Sports, elle a pour but d’aider les femmes dans leur accession aux postes liées au sport comme l’arbitrage, les instances de fédérations, les comités des fédérations…

Sport Univers’Elle : le but de cette association est de développer la place des femmes dans le sport en adaptant le jeu dès le plus jeune âge à l’école ou en amateur par exemple, pour les sports de contact tel que le rugby ou le football.

 

Les changements de demain

Pour les JO de Tokyo en 2020, les épreuves mixtes arrivent enfin notamment avec le relais mixte de natation ou encore l’Ultimate, sport de disque par équipe mixte qui est rentré aux Jeux Mondiaux. Selon Éric Maniez, l’ancien coach de cette équipe de France mixte, « les spectateurs y trouvent un intérêt parce qu’ils ne voient pas beaucoup de mixité dans le sport de haut niveau ».

En 2013, le plan de féminisation des fédérations sportives devient obligatoire, et il a pour but de féminiser les instances de diligence fédérales, de l’encadrement technique et de l’arbitrage tout en promouvant le développement du sport féminin de haut niveau.

Grâce à la détermination des femmes sportives ou non, on constate des changements et cela permet d’ouvrir la voie aux nouvelles générations. D’après les chiffres du ministère des Sports, en 2014, près de 6 millions de licences sportives ont été délivré à des femmes. Ce nombre est en constante évolution tout comme l’intérêt pour les compétitions sportives féminines. Une étude faite par HAVAS Sport entraînement / ESSEC de 2013 constate que 50 % des meilleures audiences des JO de Londres concernaient des épreuves féminines, et que 70 % des Français de 18 ans, et plus, trouvent le sport féminin tout aussi intéressant que le sport masculin.

Le relais mixte français est champion d'Europe de triathlon

Le relais mixte français est champion d’Europe de triathlon. | ERIC LALMAND / BELGA MAG / BELGA


Ce récent engouement populaire, avec l’appui des gouvernements ou des grandes instances sportives, peut rendre optimiste le combat de l’égalité homme/femme dans le sport. Cependant il y a encore un long chemin à parcourir concernant les inégalités salariales, de visibilité et d’intérêt.

Sources :

https://usbeketrica.com/article/la-mixite-est-elle-l-avenir-du-sport

http://doc.semc.sports.gouv.fr/documents/Public/ccfs_2012-2013_06062014.pdf

Sources photos :

https://www.lequipe.fr/Athletisme/Actualites/L-americaine-tori-bowie-forfait-sur-200-m/824209

http://www.slate.com/blogs/five_ring_circus/2016/08/18/usain_bolt_has_won_two_gold_medals_at_the_2016_olympics_but_his_best_race.html?via=gdpr-consent

http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2017/09/08/27001-20170908ARTFIG00230-pour-la-1ere-fois-une-femme-va-arbitrer-un-match-d-un-grand-championnat.php

https://sport.francetvinfo.fr/les-championnats-europeens/championnats-europeens-la-france-sacree-sur-le-relais-mixte-en-triathlon