News, Reflexions

NPNRU : une nouvelle approche de la rénovation urbaine

NPNRU : une nouvelle approche de la rénovation urbaine

NPNRU : une nouvelle approche de la rénovation urbaine

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, et François Lamy, ministre délégué chargé de la Ville, se sont rendus vendredi 30 janvier 2014 à Saint-Herblain (44) pour inaugurer le « Sillon de Bretagne » récemment réhabilité.

Cet immense immeuble, construit au début des années 1970, est le plus important ensemble HLM de l’ouest de la France. L’occasion, pour le Premier ministre, de revenir sur le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU).


Adopté le 15 janvier 2014 au Sénat, le projet de loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine confirme le lancement du nouveau programme national de « renouvellement urbain » pour la période 2014-2024.
Objectif : parvenir à intégrer les quartiers populaires à la ville, en faisant en sorte que les habitants y vivent bien, y disposent de services publics, et d’espaces publics de qualité.

Le passage de la « rénovation » urbaine au « renouvellement » urbain : un changement de philosophie

Le PNRU lancé en 2003 était focalisé sur le volet urbain, il s’agissait de concentrer sur quelques années des opérations massives de réaménagement des quartiers, notamment au moyen de la démolition.

Aujourd’hui, c’est un changement d’approche qui s’opère : le passage de la rénovation urbaine au renouvellement urbain. Comment ajouter de nouvelles fonctions économiques et sociales, et introduire de la diversité résidentielle sans pour autant effacer ce qui existe ? C’est le défi auquel doit répondre le nouveau programme national de renouvellement urbain : En permettant la transformation des quartiers existants sans chercher à repartir de zéro, et en accordant une place centrale aux habitants. Les futurs projets de renouvellement urbain devront ainsi mobiliser tous les outils pour permettre, site par site, la mise en œuvre d’une stratégie adaptée aux contextes locaux.

Développer les fonctions économiques et sociales des quartiers

L’enjeu du nouveau PNRU, est de parvenir à initier, par le biais des futurs projets, des processus de transformation continue et positive des quartiers.

Le NPNRU doit contribuer au développement des fonctions économiques et sociales des quartiers, par la création de lieux d’animation, de socialisation : développement des commerces en veillant à respecter les règles élémentaires de visibilité et d’accessibilité, stratégie d’occupation des rez-de-chaussée d’immeubles avec des assistants maternels, des PMI, des bureaux…

Le renouvellement urbain tel que conçu par le Gouvernement est un outil qui, en complémentarité d’autres initiatives comme les investissements d’avenir ou le plan entrepreneurs des quartiers, est au service d’une politique sociale et économique de long terme, dans le cadre des contrats de ville qui mettront en place des stratégies territoriales intégrées de développement.

Ce nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) sera doté d’une enveloppe de 5 Md€ sur la période 2014-2024, qui permettra de lever 15 Md d’investissements.

ZOOM SUR « le Sillon de Bretagne »

Comprenant près de 800 logements, accueillant plus de 2 000 personnes, « le Sillon de Bretagne » s’étire sur près d’un kilomètre de long pour 100 mètres de haut et a fait l’objet d’un projet de requalification globale incluant tout un quartier : une réhabilitation ambitieuse de l’intérieur des logements et de la façade, au niveau BBC ; la transformation de certains logements en bureaux ; la création de services publics et sociaux au sein de l’immeuble : médiathèque, pôle emploi, pôle santé, centre de la petite enfance et la création d’espaces paysagers.