News

Playgones: le partenaire multicarte des collectivités

PLAYGONES - numero un du street Workout en France

TDS n°115 rubrique : entreprise

 

Playgones: le partenaire multicarte des collectivités

 

Depuis sa création en 1975, Playgones (ex-Protec Sport),partenaire multicarte des collectivités, travaille auprès des collectivités sur différents domaines très complémentaires. Dirigée depuis 10 ans par Nicolas Lovera et Bertrand Beroud, l’entreprise s’est bien développée et l’objectif est de continuer sur cette voie.

 

La société Playgones créée 1975 par Alain Vallon, a été rachetée en 2006 par Nicolas Lovera et Bertrand Beroud. «  De formation commerciale et marketing du sport, nous étions à l’écoute des opportunités dans le secteur du sport et Alain Vallon recherchait un repreneur pour sa société. Le contact est très bien passé et il nous a aidé à prendre la suite. C’est comme cela, qu’à respectivement 26 et 28 ans, Nicolas et moi-même sommes devenus co-dirigeants de la société » explique Bertrand Beroud.

 

Un développement progressif

Lors des premières années, les jeunes gérants ont essayé de réactiver le fichier clients de la société, tout en augmentant la prospection de fournisseurs, de clients, de partenaires,… Par la suite, il y a eu la phase de lancement de produit avec notamment le but de football mobile lesté, n’ayant pas besoin d’encrage, utilisé principalement sur les terrains en gazon synthétique. C’est ce produit qui a permis à Protec Sport d’accroître sa notoriété. « Nous avons consolidé notre activité durant quelques années, puis nous sommes passés à une phase de croissance interne. Ainsi, nous avons recruté notre premier commercial qui nous a amené vers un nouveau métier, davantage tourné vers l’univers loisirs. Le tout nous a donc permis de croître progressivement. Désormais, nous sommes 16 personnes avec des profils différents. Par exemple, la dernière personne qui nous a rejoint est spécialisée dans la maintenance » explique le co-gérant.

 

Des petits équipements sportifs…

Historiquement, l’entreprise propose de nombreux petits équipements sportifs, pour les gymnases et les terrains de grand jeu : filets, abris de touche, buts, mains-courantes, matériels scolaires, équipements pour sports collectifs, barres pour la danse… Progressivement, elle s’est également spécialisée dans le sport loisirs. « Nous nous sommes lancés dans les skateparks, que ce soit en création, rénovation ou maintenance. Nous avons également créé des partenariats avec différentes sociétés spécialisées dans les terrains multisports afin de poser le gazon : Husson international, Kompan ou encore Chabal Sport. Nous proposons aussi des sols amortissants en résine coulée, EPDM ou synthétique. Enfin, nous réalisons des plateformes et la pose d’aires de jeu. Au total, nous réalisons désormais 75 % de notre chiffre d’affaires avec le sport loisirs. C’est vraiment dans ce domaine que le potentiel innovation est important, contrairement aux équipements sportifs qui sont contraints par les normes. L’avenir du sport passe par l’accès libre et les structures qui en découlent, avec des nouveautés qui attirent l’œil des collectivités » argumente Bertrand Béroud.

 

…au street workout

Afin de compléter son offre de sports loisirs, Playgones s’est lancée en 2013 dans le street workout. Elle fabrique et distribue de manière exclusive les produits Barmania Pro en France. « Le street workout possède des valeurs sociales et favorise les échanges inter-générationnels. Les amateurs de ce type de pratique veulent sortir des salles spécialisées où les prix sont élevés et le regard des autres pas toujours très positif. Depuis, il y a eu un véritable engouement pour cette pratique et de nombreux équipements se sont développés à travers les villes. Reconnue comme la première marque par les utilisateurs, nous sommes aussi bien sollicités par eux directement, jouant un rôle de prescripteur auprès de leur commune, que par les collectivités en direct. Ce type de structure sportive, en lien direct avec la volonté de promouvoir le sport santé, est surtout plébiscité par des villes moyennes, voire grandes. Nous avons très peu de demandes de communes de moins de 3 000 habitants. Au contraire, celles de 20 000 ou plus, en zone urbaine, sont très intéressées ».

 

Le développement des équipements de proximité

Durant de nombreuses années, les collectivités ont surtout répondu aux attentes des associations sportives, notamment car elles représentaient un point électoral important. Progressivement, une population sportive, mais n’ayant pas de licence dans un club, s’est développée. En parallèle, les communes se sont engagées dans le sport pour tous et le sport santé. Ainsi, les structures de proximité ont vu leur nombre augmenter de manière significative ces dernières années. Chacune répondant à un public ou des besoins différents. « Le street workout reste très urbain, avec de nombreux quartiers équipés. Le terrain multisport est universel et constitue un lieu de rassemblement pour tous les jeunes, contrairement aux aires de jeu qui forment des lieux de discussion plutôt pour les jeunes parents. Enfin, le skatepark est un équipement plus spécifique pouvant accueillir différentes pratiques » décrit Bertrand Beroud.

Par ailleurs, le dirigeant évoque également la réforme des rythmes scolaires pour expliquer le besoin de ces équipements de proximité. En effet, les communes ont un réel besoin de structure pour occuper les enfants. Cela fait naître quelques réflexions de la part des collectivités. Par exemple, le projet de la société Chabal Sport, qui propose de mettre à disposition un animateur via le comité olympique et sportif pour ce type d’activités, peut aider certaines villes à franchir le pas également.

 

Continuer à surfer sur la même vague

La société a réalisé d’importants investissements en 2015, avec notamment  les bureaux qui ont été regroupés afin d’avoir les différents services sur un même lieu. « Nous sommes passés d’artisan à entreprise, avec une masse salariale qui a doublé en un an du fait du développement de nouveaux produits. Nous avons réalisé une très bonne année 2015 et souhaitons continuer dans la même direction, en mettant en avant notre service et notre réactivité. De plus, nous restons à l’affût de nouveautés, notamment à travers des salons, des vidéos sur internet,…En 2016, nous allons réaliser un important projet en région parisienne comprenant une structure de sreet workout et un terrain multisport. Nous testons également de nouveaux sols amortissants et préparons de belles nouveautés. Le fait de s’être structuré, nous permet d’avoir davantage de temps pour réfléchir et trouver des nouveautés » avoue Bertrand Béroud

 

À retenir :

  • Playgones propose tout l’équipement et le matériel nécessaire à la pratique sportive dans les collectivités, mais également toute une partie loisirs avec les terrains multisports, les skateparks et les aires de jeu.
  • La société est également spécialisée dans le street workout avec un équipement lancé en 2013 et qui est reconnu par les utilisateurs eux-mêmes.
  • La société a réalisé d’importants investissements en 2015, avec notamment les bureaux qui ont été regroupés, et une masse salariale doublée en un an.

 

Accroche : « Le fait de s’être structuré, nous permet d’avoir davantage de temps pour réfléchir et trouver des nouveautés »

Back to list