News, Reflexions

Jeu d’aventure ou RISKY PLAY, Halte à la surprotection

Jeu d’aventure ou RISKY PLAY, halte à la surprotection ?

Le jeu d’aventure. ou le « risky play » consiste à laisser son enfant, dans une certaine mesure, prendre des petits risques physiques en jouant.

Il peut s’agir de sauter d’une certaine hauteur, de se balancer, de grimper, de courir, de glisser, de découvrir de nouveaux terrains de jeux. Le jeu d’aventure est physique.

Dans cet article, la question du « jeu risqué » est abordée, avec l’idée que la principale barrière empêchant les enfants de jouer dehors est : la société et ses normes, ainsi que les personnes qui s’occupent d’eux, et non l’accès aux espaces naturels.

Les arguments pour le Jeu d’Aventure ( Risky Play) :

– Les enfants apprennent de manière autonome et peuvent évaluer les risques de manière appropriée lorsqu’ils sont soutenus et encouragés à le faire.
– Les enfants qui ont accès au « jeu risqué » ont un niveau de confiance et d’assurance qui est bénéfique pour leur développement.
– Il peut aider les enfants à développer leur capacité à communiquer, à résoudre des problèmes et à se fixer des limites.
– Le fait de permettre à un enfant de participer à un certain niveau de « jeu risqué » (comme monter sur des rochers ) montre que vous croyez en ses capacités et que vous faites confiance à son jugement.
– En milieu scolaire, l’équipe éducative doivent être formés pour soutenir le jeu risqué de manière sûre et équilibrée.
– Le jeu risqué peut également aider les enfants à développer leur motricité fine en utilisant des « outils dangereux » de manière sûre.

Nb : Il est important d’accompagner et d’encadrer son enfants dans ses premières années, pour lui enseigner les bases, le but n’étant pas de le lâcher dans la nature pour qu’il se blesse 😉

Qu’en pensez-vous ? Pour ou contre ?

Une erreur : La Surprotection

Il est toujours bon de remettre en évidence les conséquences néfastes de la surprotection des enfants, qui peut entraîner des difficultés pour leur développement personnel et une tendance à être constamment en alerte.
Il est important d’apprendre aux enfants à résoudre leurs propres problèmes pour développer leur autonomie et leur personnalité.

voici 8 conséquences négatives de la surprotection :

  • Peu d’estime de soi
  • Impatience
  • Dépendance à l’égard des parents
  • Développement de la peur et de l’insécurité
  • Limite leur apprentissage
  • Intolèrance à l’échec
  • Problèmes de comportement
  • Perte de responsabilité

 

Cet article vous a plu ? Découvrez notre article « Sédentarité : Enfance sous influence » – Cliquez ici

Retrouvez nos gammes de jeux pour équiper vos aires de jeux inclusive sur notre site spécialisé www.ludiplay.fr par Playgones

Back to list

Related Posts