News

Les fondamentaux du Beach Volley

Playgones vous accompagne et vous conseil dans la création de terrain de beach volley.

Le Beach Volley, d’hier à …. demain

Le volley-ball de plage prend ses origines dans le sud de la Californie au début des années 1920, où des familles entières jouaient à six contre six sur les plages de Santa Monica.
Il se propage en Europe dans les années suivantes et se joue sous forme de 3 x 3 ou 4 x 4. La pratique de Beach-Volley 2 x 2 s’officialise en 1947 avec l’apparition des premiers tournois californiens.

Dans les années 1970, l’arrivée de sponsors privés permet au Beach-Volley de se professionnaliser et d’organiser des tournois d’envergure. En 1976 le premier championnat du monde est disputé à State Beach et Pacific. Cet événement déplace 30 000 spectateurs et dispose d’un prize-money de 5000$. Ce sport continue de se structurer avec la création en 1983 de l’Association des Volleyeurs Professionnels (AVP) aux U.S.A. En 1989, la Fédération Internationale de Volley-Ball (FIVB) crée un premier circuit international, le World Serie, comprenant 3 étapes (Brésil, Italie et Japon). En 1992 le premier championnat du monde féminin se déroule à Almeria en Espagne.

Le Beach-Volley est également présenté comme sport de démonstration aux Jeux Olympiques de Barcelone, en Espagne. Le 24 septembre 1993, le Beach-Volley obtient le titre de discipline officielle par le Comité International Olympique. Les Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 accueillent 24 équipes masculines et 16 équipes féminines qui luttent pour les premières médailles olympiques de l’histoire de cette discipline. Spectaculaire et attrayant, le Beach-Volley possède de nombreux atouts pour séduire sportifs (homme et femme), grand public et médias. C’est un véritable sport de compétition qui requiert de grandes qualités physiques et techniques. Il impose des déplacements sur une surface en sable et l’adaptation à des éléments extérieurs non maîtrisables comme le soleil, le vent, la pluie ou encore la chaleur. L’alternance des différents gestes techniques (réception, passe, attaque, défense) demande un développement complet du joueur.

Différent du Volley-Ball, le Beach-Volley possède des caractéristiques et un règlement officiel qui lui sont propres, notamment la surface de jeu, le nombre de joueurs et les contacts avec le ballon. 2 équipes de 2 joueurs s’affrontent sur un terrain en sable de 8 x 16 m. Le terrain est divisé par un filet d’une hauteur réglementaire. Le Beach-Volley se joue en 2 sets gagnants de 21 points avec 2 points d’écart, (set décisif de 15 points) et n’admet aucun changement de joueurs, ni coaching. Il autorise 3 contacts maximum pour renvoyer le ballon dans le camp adverse, le contre comptant pour une touche de balle. Le ballon spécifique, doit être frappé et peut être joué avec toutes les parties du corps.

Pour répondre aux besoins et pour développer la pratique du Beach-Volley, la Fédération Française de Volley-Ball (FFVB) oriente sa politique fédérale sur :
– la formation des cadres techniques.
– le développement des lieux de pratique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[dt_default_button link=”https://playgones.com/sportplay/sports-collectifs/beach-sports-volley-soccer/” button_alignment=”default” animation=”fadeIn” size=”big” default_btn_bg_color=”” bg_hover_color=”” text_color=”” text_hover_color=”” icon=”fa fa-chevron-circle-right” icon_align=”left”]Retrouvez notre page dédiée au Beach volley ici[/dt_default_button]

 

I. Un terrain de Beach Volley

Il existe deux solutions techniques dans la réalisation de terrain de Beach Volley :

– une solution dite « en profondeur ». On creuse une fosse d’environ 40 cm dans laquelle est versé le sable.

– Une solution dite « surélevée ». Sur un terrain relativement plat, on pose des bordures d’environ 50 cm de haut qui vont permettre de retenir le sable. Le niveau du terrain s’en trouve surélevé par rapport à ses alentours. Cette technique est très utilisée pour des raisons de coût pour la réhabilitation d’anciens courts de tennis.

1. Les dimensions

Le Beach-Volley se pratique sur une aire de jeu comprenant un terrain et une zone libre. Le terrain de jeu est un rectangle de 8 x 16 m entouré d’une zone libre d’au moins 3 m et disposant d’un espace libre de 7 m au moins, à partir du sol.

2. Orientation

Les joueurs échange de camps tous les 7 points pendant le 1er et 2ème set, et tous les 5 points dans le 3ème set. Cette rotation fréquente des joueurs de part et d’autre du terrain minimise l’incidence de son orientation par rapport aux axes du soleil et du vent.

3. Surface de jeu

Le terrain doit être composé de sable nivelé, aussi plat et uniforme que possible, sans cailloux ni coquillages et rien qui puisse représenter un risque de coupure ou de blessure pour les joueurs/joueuses.

– Profondeur du sable La réglementation de la Fédération Internationale de Volley-Ball fixe à 40 cm l’épaisseur de sable nécessaire afin de pouvoir amortir les appuis violents ou les plongeons. Une quantité supérieure ne sert à rien car la couche profonde devient dure. Pour déterminer la quantité nécessaire, compter une tonne et demie de sable par mètre cube. Ex : pour un aire de jeu de 16 x 24 m, avec 40 cm de sable, il faut 16 x 24 x 0,4 x 1,5 = 230 tonnes

– Qualité du sable

Déterminante, la qualité du sable représente l’aspect central d’une installation de sport de plage. Elle garantit le confort de jeu et une motivation à l’utilisation de l’équipement. La granulométrie (forme et diamètre des grains de sable) doit être la plus uniforme possible (grains identiques) et comprise entre 0,3 et 0,5 mm. Les grains de sable doivent être sphériques afin de favoriser l’écoulement de l’eau et d’éviter un tassement des couches supérieures. (les grains roulent les uns contre les autres). Il ne doit pas contenir de fines particules (poussière, calcaire, argile) qui accélèrent le durcissement du sable et présente un danger pour la santé en cas d’inhalation et de fixation dans les poumons. Il est recommandé d’utiliser du sable sédimentaire qui possède toutes les qualités requises à la pratique sportive. Lors de son extraction, un traitement par lavement élimine les particules fines. Pour préserver ses qualités, un film géotextile doit être utilisé afin de créer une couche de séparation entre le sol et le sable. Il empêche la terre de remonter et favorise le drainage par l’évacuation des eaux de pluie.

– Entretien du sable

L’entretien de l’aire de jeu sablée est un opération qui vise à décompacter le sable et à réduire les risques de contamination des joueurs. Il est conseillé un nettoyage périodique par ratissage du sable pour l’aérer et éliminer les éventuels corps étrangers. L’utilisation d’un motoculteur plusieurs fois par an évite un tassement des couches supérieures du sable. Enfin, pour garantir tout risque de contaminations microbiologies un nettoyage annuel mécanique et biologique en profondeur (40cm) de type Sandmaster permet simultanément l´aération du sol et l´extraction des impuretés. Il convient de protéger le sable des animaux en utilisant une clôture adaptée tout autour de l’aire de jeu.

4. La clôture

Elle a pour but de contrôler l’accès aux terrains et d’éviter la dispersion des ballons. Il est souhaitable de lui donner une hauteur d’au moins 2 m.. La clôture peut être surmontée d’un pareballons jusqu’à une hauteur de 5 m. La clôture doit être suffisamment solide pour permettre d’y fixer des supports de communication de type banderole. Les poteaux de la clôture serviront également de mâts pour des oriflammes et du système d’éclairage. Dans tous les cas, une étude spécifique sera réalisée afin de déterminer la taille et l’implantation des poteaux en fonction :
– De la nature du sol
– De la hauteur du grillage
– De la présence d’un pare-ballons
– Du poids de l’éclairage et des or

Il est conseillé de monter au moins deux entrées sur le site, dont l’une suffisamment grande (2 ou 3 m) pour permettre le passage des machines d’entretien sur l’aire de jeu.

5. Rebords stop sable

Pour éviter l’étalement du sable en dehors de la structure, le terrain doit être entouré d’un rebord en béton, en toile ou en bois, d’une hauteur de 25 à 45 cm.

6. Le matériel nécessaire pour la pratique du Beach-Volley

Les poteaux

Les poteaux utilisés pour la pratique du Beach-Volley doivent répondre à la nome NF EN 1271 (avril 1998 – Equipement de Volley-Ball). Les poteaux d’une hauteur de 2,55 m, se fixent sur des fourreaux scellés ou des embases amovibles à enterrer dans le sable (ce dernier système est à privilégier car il permet une plus grande modularité de l’espace). Ils sont implantés à une égale distance de 0,7 à 1 m de chaque ligne de côté du terrain et munis d’un rembourrage de protection. Ils sont équipés de système permettant de varier les hauteurs du filet.

Filet

Le filet mesure 8,5 m de long et 1 m de large (+/- 3 cm), lorsqu’il est tendu verticalement au dessus de l’axe central du terrain. Il est fait de mailles carrées de 10 cm de côté. Deux bandes horizontales de 7 à 10 cm de large sont placées à ses parties supérieures et inférieures. Un câble et des cordons permettent de relier le filet aux poteaux et de régler sa tension. La hauteur du filet est fonction de l’âge et du sexe.

Mires ou Antennes

Les mires sont des tiges flexibles de 1,80 m de long et de 1 cm de diamètre. Elles sont peintes de bandes contrastées de 10 cm (de préférence rouge et blanche). Elles se fixent sur le filet au dessus de la limite extérieure des lignes latérales du terrain et dépassent de 80 cm au dessus du filet.

Lignes de terrain

Le terrain de jeu est délimité par deux lignes de côtés et deux lignes de fond (il n’y a pas de ligne centrale). Les lignes de 5 à 8 cm de larges et de couleur contrastant avec celle du sable sont incluses dans les dimensions du terrain. Elles sont constituées de rubans résistants. Les lignes de terrain sont fixées à l’aide de piquets d’ancrage souples et enfouis le plus profondément possible.

La Fédération Française de Volley-Ball incite au développement de lieux de pratique spécifiques au Beach-Volley. Pour être fonctionnelle, une structure sportive doit tourner autour de la triptyque : un lieu, un club, un animateur

 

Source : http://www.ffvb.org/

 

[dt_default_button link=”https://playgones.com/sportplay/sports-collectifs/beach-sports-volley-soccer/” button_alignment=”default” animation=”fadeIn” size=”big” default_btn_bg_color=”” bg_hover_color=”” text_color=”” text_hover_color=”” icon=”fa fa-chevron-circle-right” icon_align=”left”]Retrouvez notre page dédiée au Beach volley ici[/dt_default_button]

Vous aimerez aussi